Hors-sol, creusée, naturelle : quel type de piscine choisir ?

Article du 11/10/2016

La première chose qui va déterminer le type de piscine que vous allez installer est, sans grande surprise, votre budget ! Néanmoins d’autres éléments, plus techniques, peuvent influencer votre choix. Piscine hors sol, creusée ou naturelle, suivez notre « guide piscine » !

Piscine hors-sol : l’idéal pour les petits budgets

La piscine hors sol et la solution idéale pour répondre à votre envie de piscine malgré un budget restreint. Il existe différents types de piscines hors-sol : piscine tubulaire, autoportante, hors sol en kit (en bois, métal et intex).

Avantages de la piscine hors sol

L’avantage principal d’une piscine hors sol est bien évidemment son prix. Les piscines autoportantes sont les moins onéreuses (de 300 à 2 000 € en moyenne).

Pour une piscine hors sol rigide, comptez un budget plus important qui varie de 1500€ à 15 000€ en fonction de la forme et du matériau choisi.

La piscine hors-sol peut s’installer dans des surfaces restreintes et peut s’adapter aux aspérités de votre terrain.

Elle est aussi facile et rapide à monter (en moyenne un week-end suffit pour l’installer) et ne nécessite donc pas de recourir à un professionnel. Ce sont des piscines faciles à monter soi-même.

Inconvénients d’une piscine hors-sol

Bien que son installation soit plus aisée qu’une piscine creusée, une piscine hors-sol nécessite d'avoir quelques connaissances en bricolage et l’aide de 2 à 3 personnes supplémentaires.

Avant de vous lancer, sachez qu’il est préférable de démonter et stocker à l’abri la piscine en hiver.

Ce qu’il faut savoir avant d’installer une piscine hors-sol

  • L'emplacement : positionnez la piscine hors sol de telle sorte qu’elle bénéficie du soleil le plus longtemps possible dans la journée. Evitez les endroits venteux qui refroidiront et contribueront à salir votre piscine.
  • Le respect des distances : la loi oblige une distance de 3 mètres minimum entre les limites de votre jardin et celles de la piscine

Piscine en kit enterrée ou semi-enterrée : abordable et plus solide

La piscine en kit enterrée ou semi-enterrée est l’alternative aux gros travaux engendrés par une piscine en béton.

Elle existe sous toutes les formes et peut être construite avec différents matériaux. C’est pourquoi la fourchette des prix est plutôt grande. Son prix peut varier en effet entre 4000€ et 20 000€.

Avantages de la piscine en kit

La construction d’une piscine en kit enterrée ou semi-enterrée ne nécessite pas forcément d'avoir recours à un professionnel. Cependant, vous devez être un bricoleur confirmé pour réaliser certaines étapes de la construction qui ne sont pas à la portée des novices.

Le kit est complet et vous fournit tous les éléments nécessaires au bon fonctionnement de votre piscine (produits d’entretien, système de tuyauterie et de filtration, etc.)

Ce type de piscine a une durée de vie identique à une piscine en béton mais pour un coût nettement inférieur.

Inconvénients de la piscine en kit

Contrairement à la piscine hors sol, la piscine en kit enterrée n’est pas démontable. Il convient donc d’envisager dans votre budget, protection et entretien de la piscine durant la période hivernale.

Le prix des matériaux est plus élevé.


Bon à savoir : piscine enterrée, semi-enterrée et législation

Les démarches administratives : si votre piscine enterrée fait plus de 10 m2, il est impératif de la déclarer. Pour ce faire, vous devez remplir le formulaire prévu à cet effet.

Taxe d’habitation : considérée comme une annexe, votre piscine aura un impact sur votre taxe d’habitation.

Sécurité exigée : votre piscine étant partiellement ou totalement enterrée, elle doit répondre à des normes de sécurité imposées par la loi.

Vous avez obligation d’installer au moins un des 4 éléments suivants :

  • une barrière de protection
  • une couverture de sécurité (bâche)
  • un abri
  • une alarme

Pour plus d’infos, consultez la fiche pratique concernant l’installation d’un dispositif de sécurité des piscines privées sur le site du service public.

Piscine en béton : ce qu’il faut savoir

Piscine de luxe par excellence, la piscine en béton peut répondre à toutes vos envies créatives. En effet, toutes les formes et matériaux sont envisageables : avec un îlot, à débordement, etc.

Tous ces aménagements impliquent bien sûr, le recours obligatoire à un professionnel. L’installation d’une piscine de ce type répond donc à de réelles normes de construction que vous vous devez de connaître.

Budget piscine en béton : comptez au minimum 15000€ pour faire installer une piscine en béton chez vous.

L’astuce en +

Quel que soit votre choix, assurez vous bien auprès du service de l'urbanisme de votre mairie, des règles locales en vigueur. En effet, celles-ci peuvent varier d’une commune à l’autre et peuvent avoir une influence directe sur votre projet.



Piscine naturelle ou piscine écologique

Comment fonctionne une piscine écologique ? De manière tout à fait naturelle puisque les bassins biologiques repose sur un écosystème permettant à l’eau de s’auto nettoyer.

Enterrée, les piscines écologiques nécessitent l’installation de plantes aquatiques qui constituent à elles seules le système de filtration de l’eau. Bref, ce sont les plantes et les animaux qui se chargent de l’entretien de votre piscine !

Piscine naturelle : avantages

Cette piscine ne nécessite pas de permis de construire si sa surface est inférieure à 100 m2 et si sa profondeur ne dépasse pas 2 mètres.

Du fait de l’action de son écosystème, la piscine ne nécessite aucun entretien de votre part (hormis quelques coups d’épuisette bien sûr). Avec les bassins biologiques, fini les dépenses en chlore et autres produits chimiques.

De plus, la consommation d’eau et d’électricité liée à l’entretien d’une piscine traditionnelle diminue considérablement.



Les inconvénients de la piscine naturelle

La zone de végétation (pour l’entretien) doit être au minimum égale à la surface de baignade. Il faut donc disposer d’une surface importante pour construire une piscine naturelle.

Après la fin des travaux, il est impératif d’attendre quatre mois avant de se baigner. Il faut laisser le temps à l’écosystème de se former et de mettre en place son action de filtration. Anticipez donc bien l’étape de construction de piscine écologique pour en profiter l’été.

Le coût d’une piscine naturelle est très élevé : comptez plus de 35 000€.

En effet, l’installation d’une piscine écologique nécessite l’intervention d’un professionnel. En contrepartie, la piscine naturelle est très économique sur le long terme puisqu’elle permet de réduire sa consommation d’eau et d’électricité

Pour conclure ...Qu’il s’agisse d’une piscine hors-sol ou creusée, l’installation de celle-ci réclame une analyse minutieuse de divers paramètres : budget, exposition, surface requise, normes de sécurité, consommation en eau, électricité et produits d’entretien, etc. Tous ces critères seront déterminants pour évaluer la qualité, la longévité et l’efficacité de votre future piscine. Sur ce, bonne baignade ! 


Rédigé avec par Elena - Rédactrice

Sur le même thème

Avis clients

Vousfinancer Décines-Charpieu

Très bon contact et très bon suivi
Les differents points du dossier ont tous été traités très rapidement par le...

Bras Immobilier - Gestion Locative Nantes

professionnel disponible et sérieux
qualité de l'écoute , réactivité lors de la survenue de problèmes et...

Vousfinancer Alès

Responsable très compétente
Bon accueil Peut mieux faire pour la gestion des dossiers (un peu...
Quelques sociétés sur immodvisor :
Avenir Immobilier Tremblay-en-FranceBourse De L'immobilier Pons PonsCentury 21 Cabinet Theron MartelLaforêt Immobilier Dax DaxEkla Maison Individuelle LimogesDemeures D'occitanie NarbonneBourse De L'immobilier JuvignacDemeures D'occitanie PignanMeilleurtaux.com LilleGrimaldi Transferts MontreuilSamim CodognanFontenoy Groupe Immobilier Rouen