Menu

Purifier sa maison avec des plantes d’intérieur dépolluantes

Article du 03/09/2017

De nos jours, la pollution est presque partout. Elle est responsable des maladies respiratoires, ainsi que d’une augmentation du nombre des cas d'asthme et de cancers. Les allergies liées aux problèmes de pollution de l'environnement touchent également de plus en plus de personnes. En cette période de rentrée, Immodvisor se penche sur la question de la pollution de l’intérieur des maisons et propose quelques plantes anti-pollution.

Plantes dépolluantes intérieur

Notre intérieur: un environnement plus pollué que l’extérieur

C’est ce qui ressort de nombreuses études, et notamment de celle menée par l’Agence de protection de l’environnement américaine. L’intérieur d’une maison est 2 à 5 fois plus pollué que l'air extérieur. Pas d'usine dans la cuisine ni d'autoroute dans le salon, pourtant les produits ménagers utilisés dans les logements polluent l’air intérieur aussi sûrement. La peinture sur les murs, le vernis sur les meubles en bois, les produits répulsifs, les plastiques, les moquettes et les colles sont autant de polluants d'intérieur, invisibles mais présentant un danger réel pour la santé humaine.

La fumée de cigarette est également nocive, aussi bien pour les non-fumeurs que pour les fumeurs, et pollue l'air ambiant, de la même façon que les bougies parfumées pour retirer l’odeur du tabac froid. Alors, que faire ? Renouveler l'air souvent n’est pas suffisant et peut, dans les villes, constituer un remède pire que le mal. Pourquoi ne pas nettoyer l’air intérieur naturellement, tout en égayant l’habitat ?

Les plantes dépolluantes : la solution écolo pour assainir la maison

Immodvisor propose d’utiliser des plantes dépolluantes pour assainir son intérieur. Non seulement cela peut agrémenter l’intérieur d’une maison, mais cela peut constituer une solution étonnante pour lutter contre la pollution de l’air intérieur, responsable, selon l’ANSES, de 20 000 morts chaque année en France.

Ce sont les algues et les planctons qui produisent le plus d’oxygène sur notre planète. La photosynthèse, que les plantes ont complètement adoptée, est la clé de cette production incroyable. La plante absorbe certains polluants : ce phénomène est appelé « bio épuration. Par ses feuilles et par sa tige, la plante réduit les molécules nocives de l’air ambiant. Mais elle ne s'arrête pas là, elle va se nourrir de ces polluants, avant de rejeter de la vapeur d'eau, qui contribue aussi à la purification de l’atmosphère.

Quelles plantes dépolluantes adopter dans mon intérieur

Chaque plante a son polluant de prédilection. Ainsi, le gerbera contribue largement à lutter contre la fumée de cigarette. Le benzène, quant à lui, ne résistera pas longtemps au Spathiphyllum, grand champion de l'absorption de polluants, et c'est une plante superbe dans une grande pièce de vie. La fougère de Boston va assainir l’intérieur en le débarrassant du xylène contenu dans certains produits nettoyants, dans les diluants, dans les peintures et vernis. Le Chlorophytum et le Pothos sont deux très belles plantes à disposer à proximité des chambres car elles ont l’avantage de « manger » le monoxyde de carbone, à l’origine de nombreux décès chaque année.

Les plantes antipollution se trouvent dans les jardineries et dans les pépinières. Les prix diffèrent, mais restent abordables. Il est inutile de préciser que les pesticides ne sont pas les bienvenus sur les plantes d’appartement. Si elles sont envahies de pucerons, il suffira de trouver une ou deux coccinelles qui s’en régaleront. A défaut, une vaporisation d’eau et de savon noir fera l’affaire.

Petit plus : quelle plante dépolluante ramener à son bureau ?

Il n’est pas inutile de penser aussi à dépolluer l’air du bureau, dans lequel nous passons 35 heures par semaine au minimum. Le Dracaena, placé dans une pièce lumineuse, l’agrémentera tout en absorbant les polluants contenus dans les encres des imprimantes et photocopieuses, mais aussi le xylène, le toluène, le benzène, le formaldéhyde, etc. Le Zamioculcas zamifolia trouvera sa place dans les bureaux modernes, exposés mi-ombre, où il absorbera les émanations de colles, peintures, vernis, la fumée de cigarette et les polluants des produits ménagers. Par-dessus tout, les personnes travaillant avec des ordinateurs et autres appareils électriques adopteront les cactus, reconnus pour absorber les ondes.

La nature est ainsi faite qu’elle est capable de nous protéger de nous-mêmes et nous avons tout intérêt à nous servir de cette disposition naturelle pour notre santé.

Potrait
Rédigé avec par Justine - Rédactrice

Sur le même thème

Métiers

Avis clients

Cogedim Provence Marseille

Excellent accueil, très bonne écoute, réactivité optimale, professionnel
Mésentente sur la date de livraison à la commande générant un surcoût...

Cogedim Paris Métropole Est Paris

A recommander
J'ai trouvé le programme très intéressant pour un investissement locatif....

Cogedim Paris Métropole Est Paris

Cogedim super A recommander
Nouvelle expérience, visite enrichissante. Permet de bien se projeter dans le...
Quelques sociétés sur immodvisor :
Primea MontargisArnaudo MaubecAnunzio Spataro BunceyAgence Du Sud Auriol AuriolColdwell Banker Groupe Demeure ColombesDusart Expertises ValenciennesMaison Briot TreillièresSquare Habitat Saint Lys Saint-LysHaiti Piscines Sasu DraguignanMaisons Avenir Tradition NîmesCabinet Savanne VanvesGroupe Edouard Denis Lille