La carte des colocs : pour une recherche de colocation simplifiée et efficace !

Article du 01/12/2016

La Carte des Colocs, c'est une plateforme d'annonces immobilières entièrement dédiée à la colocation (sans blague...) développée PAR des colocataires, POUR des colocataires : et ça se voit !

Si, comme moi, vous avez déjà vécu cette aventure pour le moins périlleuse qu’est la recherche d’une colocation, ou si justement, vous êtes en pleine recherche, cette interview va vous intéresser (oui, oui, j’en suis sûre) !

Je suis allée à la rencontre de La Carte des Colocs, une startup qui propose un site d’annonces de colocation géolocalisées et mises à jour en temps réel pour vous permettre de trouver THE colocation, de manière simple-rapide-efficace ;) C’est donc Thibaut, en charge du marketing de la startup, qui a répondu à mes questions.

La Carte des Colocs : histoire et présentation de la startup

Bonjour à toute l’équipe ! En quelques mots, qu’est-ce que La Carte des Colocs ?

La Carte des Colocs, c’est une plateforme pour trouver sa colocation simplement et gratuitement, partout en France, sur une interface géolocalisée basée sur Google maps et Streetview !

Qui se cache derrière La Carte des colocs ?

Nous sommes 3 à travailler sur le projet à temps plein depuis juillet 2013. Tout d’abord Raphaël, fondateur et programmeur. C’est lui qui en a eu l’idée lorsqu’il rentrait d’Australie et que sa recherche de coloc’ devenait une véritable mission !

Raphaël a donc appris à coder pendant plus de 6 mois pour proposer une alternative innovante et géolocalisée afin de simplifier le processus de recherche. Raphaël nous a ensuite présenté une « version beta » du site … qui nous a plu dès le premier coup d’œil !

Quelques semaines plus tard, Gaëtan (co-fondateur et en charge de l’aspect commercial et des partenariats), Raphaël (fondateur) et moi-même, Thibaut (co-fondateur, en charge du marketing), lancions la société Apoena (« l’homme qui voyait loin » en tupi-guarani).

En quoi rechercher une colocation en ligne était une « véritable mission » pour Raphaël ?

Raphaël a fait le constat amer que les sites de colocation étaient quasiment tous payants (vente de forfaits premium pour accéder aux coordonnées des annonceurs) et surtout obsolètes : aucune géolocalisation, une vraie mission pour trier les annonces, impossibilité de savoir quelles personnes avaient été déjà contactées…

Bref, ce constat a fait germer l’idée qu’il était nécessaire de créer une alternative simple et surtout gratuite à ces nombreux sites laborieux et payants.

Financièrement, comment faites-vous pour assurer votre projet ?

Nous monétisons le site avec un peu de pub, et des partenariats avec des acteurs immobiliers (sites immobiliers, sites de colocation). C’est ce qui nous permet de garantir un site gratuit pour tout le monde !


L'équipe de La Carte des Colocs

Leur vision de la colocation

Pour vous, quels sont les avantages d’une colocation ? Quels sont vos conseils pour trouver la coloc idéale ?

L’avantage de la colocation, c’est déjà de ne pas être seul. On connait tous les blues du dimanche, seul chez soi… La colocation permet d’avoir une présence constante chez soi, de partager des repas, des soirées, de rencontrer des gens issus d’autres cercles sociaux.

Mais la colocation permet surtout de faire des économies ! Car oui, mutualiser les coûts, ça fait du bien au portefeuille.

Pour trouver le coloc idéal il faut être franc jeu et poser beaucoup de questions dès le premier rendez-vous histoire de savoir à qui on a affaire. Des colocations se finissent mal car les personnes découvrent la vraie personnalité de l’autre au fur et à mesure. Il vaut mieux avoir des goûts et un rythme de vie similaire, et surtout du respect mutuel.

Pour éviter les mauvaises surprises, notamment sur le ménage, mieux vaut établir un planning si l’un des colocataires n’arrive pas à se plier aux exigences des autres. Autrement dit, il convient simplement de bien choisir son coloc’ :)

Principes et fonctionnement du site La carte des Colocs

Quels sont les principes fondamentaux de La Carte des Colocs ?

Notre philosophie, depuis le départ, est basée sur la gratuité. Nous étions révoltés par le fait de devoir débourser entre 40 et 50€ par mois uniquement pour accéder à des informations sur des annonceurs. La recherche d’un logement est déjà suffisamment compliquée pour rajouter des forfaits payants.

Ensuite, la géolocalisation et l’ergonomie ont également été au cœur de notre réflexion, nous avons voulu créer l’outil le plus simple et le plus rapide pour que la recherche d’une colocation devienne un jeu d’enfant.

Combien d’utilisateurs compte la plateforme à ce jour, et combien d’annonces sont en ligne ?

Nous avons eu une croissance constante depuis le lancement. La Carte des Colocs enregistre entre 15.000 et 20.000 sessions par jour et une centaine d’annonces postées quotidiennement.


La carte des colocs dans l’écosystème immobilier

Qu’est-ce qui vous démarque des autres sites de colocation ?

D’abord, la gratuité. Mise à part le site d’annonce le plus connu en France qui est gratuit et La Carte des Colocs, tous les autres sites de colocation sont payants.

Ensuite, la simplicité et l’ergonomie. Sur La Carte des Colocs, toutes les annonces sont visibles sur une carte, vous pouvez les consulter sans aucune redirection de pages, les mettre en favoris… La navigation est fluide et l’accès à l’information simple. Nous pensons faire gagner un temps précieux aux personnes en recherche.

Et pour finir, notre succès est venu de la base. Nous avons été relayés dès le lancement par une quantité incroyable de BDE, associations étudiantes, promos étudiantes, Erasmus… Le fait d’être des jeunes autodidactes, loin des grosses entreprises qui dirigent les autres sites, a surement joué en notre faveur.

Vous avez des partenaires. Quel est leur rôle ?

Nos partenaires relayent le site, en parlent à leurs étudiants via leur page Facebook, sur Twitter, en interne. Nous avons également des partenariats commerciaux pour monétiser le site.

Avez-vous une cible particulière ?

Nous essayons de rassembler toutes les personnes qui cherchent ou proposent une colocation. 50% d’entre eux ne sont pas des étudiants mais… des jeunes actifs ! Contre 40% des étudiants.

Nous tentons de communiquer un maximum auprès des « jeunes », étudiants ou actifs, et également auprès des étudiants Erasmus grâce à notre partenariat avec l’ESN (Erasmus Student Network).


Participez-vous à des événements relatifs à l’immobilier ?

Nous faisons partie du mouvement Les Zèbres lancé par Alexandre Jardin, qui comprend un bouquet « Logement ». Nous avons également participé à une Journée Solidarité Logement à Bordeaux, pour lutter contre le mal-logement.

Quelle est votre vision de l’immobilier aujourd’hui ?

Depuis presque une décennie, le contexte de crise généralisée a fait exploser les prix de l’immobilier. Se loger devient de plus en plus cher et difficile pour une grande partie de la population. C’est la raison pour laquelle le marché de la colocation se développe. Ce mode de vie attire de plus en plus de personnes qui cherchent à faire des économies en mutualisant les coûts.

A côté de cela, bailleurs et propriétaires se tournent vers un modèle anglo-saxon de location « par chambre ». Il y a donc une vraie dynamique sur le marché de la colocation qui est principalement dû à l’augmentation des prix de l’immobilier…

Néanmoins, la vie en communauté attire de plus en plus de personnes, qui se mettent en colocation non pas par contrainte financière mais par choix de mode de vie.

Quel est votre point de vue à propos de la relation entre internet et l’immobilier ? En quoi internet est une opportunité pour vous ?

De nos jours, la consultation des offres et la prise de contact se fait quasi-exclusivement sur internet, il est donc impossible de passer à côté.

Tous les acteurs immobiliers en dépendent, car tout le monde recherche et propose son logement sur internet. Si La Carte des Colocs a pu voir le jour, c’est également grâce à la puissance d’internet.

Au-delà de la conception, c’est quasiment l’intégralité de notre marketing et de la communication qui y est réalisée. Internet a profondément modifié le marché de l’immobilier et a été une opportunité pour de nombreuses personnes.

Voir plus loin …

Des projets pour la suite ? 

Nous sommes en train de traduire La Carte des Colocs pour un lancement international ! Nous développons également La Carte Immobilière, qui est l’extension de notre concept à l’immobilier (location, vente). 


J'ai testé pour vous !

En vous rendant sur La Carte des Colocs : il vous suffit de taper le nom de la ville dans laquelle vous cherchez une coloc’...

... Et BIM ! Une carte de la ville géolocalise les annonces de colocation (pratique si vous avez un quartier privilégié) et un tas d’options vous permet d’affiner votre recherche : loyer, surface de la chambre, nombre de colocs, type de logement, etc.

Bref, en un coup d’œil, vous avez un bel aperçu de l’ensemble des colocations disponibles dans une ville. Pratique aussi : la possibilité d’ajouter l’annonce en favoris ;)

Rédigé avec par Elena - Rédactrice

Sur le même thème

Avis clients

Vousfinancer Décines-Charpieu

Très bon contact et très bon suivi
Les differents points du dossier ont tous été traités très rapidement par le...

Bras Immobilier - Gestion Locative Nantes

professionnel disponible et sérieux
qualité de l'écoute , réactivité lors de la survenue de problèmes et...

Vousfinancer Alès

Responsable très compétente
Bon accueil Peut mieux faire pour la gestion des dossiers (un peu...
Quelques sociétés sur immodvisor :
Nexity Royan Gambetta RoyanIdha Monetier Monêtier-les-BainsAgence S'antoni Marseillan-plage MarseillanMaisons Phenix Saint-Laurent-du-VarNea BiarritzCentury 21 La Verte Vallee BièvresLamotte Maisons Individuelles RennesHome-Staging Experts - Sandrine Darmaillacq DaxHeracles Finance NiceStyl'habitat Sas NeversMaisons Lelievre ToursAppartements Et Maisons Sèvres