Financer un achat immobilier ou la construction d’une maison : les bases à connaître

Article du 19/12/2016

Avant de vous lancer dans la constitution de votre dossier de prêt immobilier qui est une étape fondamentale dans le processus d’achat d’un bien, vous devez connaître quelques bases essentielles ;)

Votre décision d’acheter un bien immobilier ou de construire une maison est prise. Pour vous, c’est une première.

Une question pour le moins incontournable vous hante : « Comment financer un achat immobilier ? », « Où trouver l’argent pour construire mon logement ? ». Financer un projet immobilier et investir dans l'immobilier ne s'improvise pas et implique de connaître quelques règles essentielles. Et ça commence ici !   

Le prêt immobilier : financer l’achat ou la construction d’un bien sans apport

En tant que primo accédant, vous ne possédez peut-être pas l’apport personnel nécessaire pour financer l’acquisition d’un bien immobilier ou pour assurer la construction d’une maison.

Il existe heureusement différentes méthodes pour financer la totalité de votre projet immobilier. En effet, il est possible d’avoir recours à différents types de crédits immobiliers, accessibles sous certaines conditions.

Le prêt épargne logement

Le prêt d’épargne logement peut s’obtenir grâce à un plan d’épargne logement (ou PEL) ou par un compte d’épargne logement (ou CEL).

  • Le PEL consiste à bloquer une épargne durant 4 ans minimum afin de bénéficier d’un prêt immobilier à taux préférentiels, ainsi que d’une prime versée par l’Etat.
  • Plus souple qu’un PEL, le CEL permet de demander un prêt immobilier 18 mois après l’ouverture du compte. Toutefois, le plafond des prêts accordés et moins important que celui du PEL.

Le prêt à taux zéro renforcé (PTZ+)

Le PTZ ne vous permet pas de financer la totalité de l’achat d’un bien immobilier. Il doit être complété d’un ou plusieurs autres prêts.

> En savoir + sur le prêt à taux zéro.

Le prêt conventionné d'accession sociale (PAS)

Délivré par une banque ayant signé une convention avec l’Etat, le prêt conventionné d’accession sociale ne nécessite pas le complément d’un apport personnel. Accordé sans conditions de ressources personnelles, le PAS peut couvrir la totalité de l’opération immobilière (acquisition, travaux, construction).

Le prêt classique

Les banques proposent différentes offres de prêts classiques pour financer l’acquisition d’un bien immobilier, la construction d’un logement ou des travaux.

> En savoir + sur les conditions d’un prêt classique. 

Les prêts immobiliers complémentaires

Prêt Action logement

Anciennement « 1% logement », ce prêt consiste a compléter les autres sources de financement. Seuls les salariés d’une entreprise privée adhérente au Comité interprofessionnel du logement peuvent en bénéficier.

Le prêt accordé aux fonctionnaires

Destinés aux agents de la fonction publique ce type de prêt n’est accordé qu’en complément d’un prêt conventionné et sous conditions de ressources.

Le prêt accordé par une caisse de retraite ou une mutuelle

Certaines mutuelles et caisse de retraite peuvent soutenir financièrement votre projet immobilier. Les offres varient selon les organismes.


Financer son projet immobilier avec un apport personnel

Il est possible d’acheter un bien immobilier seulement avec un apport personnel et sans emprunter. Un apport personnel peut être constitué grâce à différentes ressources :

  • Des économies personnelles
  • Un héritage
  • Des placements sur : un compte épargne logement (CEL), un livret A, un livret d’épargne populaire, un livret développement durable
  • Un plan d’épargne entreprise (PEE)

Bien évidemment, l’avantage d’acheter dans l’immobilier sans apport est que vous évitez tout emprunt immobilier lourd, les frais de dossier, les garanties, les assurances et les intérêts. En somme, vous êtes chanceux ;)   

Tous les frais qu’un projet d’achat immobilier implique

L’acquisition d’un bien immobilier demande mûre réflexion en matière de financement. Outre le prix du bien que vous souhaitez acheter, gardez en tête qu’un tel projet implique des frais annexes. Pensez notamment à :

  • L’achat du terrain dans le cadre d’un projet de construction de maison
  • Les travaux de rénovation
  • Les honoraires si vous faites appel à une agence immobilière
  • Les frais de notaires
  • Les frais relatifs à votre prêt immobilier : taux, frais de dossier, etc.

Renseignez-vous auprès des différents financeurs pour savoir quel prêt correspond le mieux à votre situation, puis prenez connaissance des étapes incontournables d’un achat immobilier ;)

Rédigé avec par Elena - Rédactrice

Sur le même thème

Métiers

Avis clients

GERANCIMO Amiens

Satisfait de gérancimo.
J'ai toujours réussi à avoir un interlocuteur chez Gérancimo. J'ai été...

GERANCIMO Amiens

Rapidité de mise en location.
Prestataire sérieux et efficace. Mise en location plutôt rapide. Bonne...

GERANCIMO Amiens

passable
il faut sans cesse aller chercher les informations et les explications. le...
Quelques sociétés sur immodvisor :
Citya Belvia Albi AlbiLeonard Mone Immo TarnosRaisinville CoulommiersFinanciere Saint Michel LyonToubelmont Sarl BelvèzeFoncia Fox Immobilier ArrasStéphane Plaza Immobilier Strasbourg StrasbourgAlfa L'aqua-Solution BiarritzGuy Hoquet Immobilier Roissy-en-BrieGuy Hoquet NantesCharles Meunier Conseil Caluire-et-CuireLion D'or Immobilier Bellegarde-sur-Valserine